Antworten

Recherche ancêtres émigrés en Roumanie, Transylvanie, ancien Empire Hongrois

caddie
female
Beiträge: 2
Bonjour,

Je cherche depuis longtemps à trouver des informations sur des aïeux émigrés en actuelle Roumanie. Je pense qu'ils faisaient partie des colons envoyés, en même temps que ceux du Banat,, colonisés les terres laissées libres par les Ottomans.

Un de mes aïeux, né là-bas, a déserté lors des guerres napoléoniennes pour redevenir français. Il s'agit de Joseph ROUSSEAU(X) né à Suquette (français), Suketfalva (Hongrois), Surda-Dumitresti Roumanie, Région de Mures en Transylvanie. Il serait né à Suquette  en 1773 (car 24 ans lors de son mariage en 1797). Je sais que ses parents étaient ROUSSEAUX Nicolas Joseph (cultivateur) et ABRAHAM Marie Anne. J'aurai aimé connaître leur histoire, d'où ils venaient (Lorraine... Franche-Comté..?.) ... Un acte de naissance me permettrait peut être d'en savoir plus ??

Je butte depuis longtemps sur cette histoire  :-[, j'ai même écrit, en anglais, à  Mures d'où ils devaient dépendre ?? sans réponse., Je sais qu'il existe des archives des passeports accordés à Vienne pour la migration en Hongrie mais malheureusement je ne connais pas l'allemand et bien sûr encore moins le roumain !  :(

Si quelqu'un a des infos sur cette période ou sait comment et où chercher je suis preneuse..

Merci de votre aide :)

zazoultf49
zazoultf49
Beiträge: 4605
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Les archives roumaines ne sont pas numérisées

Le mieux pour vous serait d'écrire aux Archives Nationales

Bd Regina Elisabeta no.. 49, Sector 5, Bucarest

relatiicupublicul@arhivelenationale.ro

Vous pouvez normalement écrire en Français, les roumains comprennent très bien cette langue

S'ils ont des informations ils vous feront payés sans doute en virement international

Pour cette époque c'est plus compliqué, une grosse partie des archives ont été détruites sous ceaucescu

Pour l'instant familysearch n'a pas numérisé cette partie de l'europe centrale

"Un oiseau chante d'autant mieux s'il chante dans son arbre" - Jean Cocteau

caddie
female
Beiträge: 2
Merci!

Je vais contacter ces archives et on verra bien  :D


craon
male
Beiträge: 129
Il est probable qu'ils venaient de Lorraine (pas de Franche-Comté, qui était française), la Lorraine étant à cette époque un pays indépendant et constitutif du Saint-Empire romain germanique (et dont le chef était de droit l'empereur d'Autriche-Hongrie, famille de Habsbourg-Lorraine justement).

A la seconde bataille de Vienne (à laquelle les troupes lorraines ont pris part), les Ottomans défaits ont été obligés de quitter la plus grande partie des Balkans où ont été implantés de nouveaux colons pour repeupler le pays et faire face à une possible tentative d'invasion ultérieure.
Ces colons étaient notamment Souabes (soit du sud de l'Allemagne actuelle) en Transylvanie, qui en feront une région avec une population en partie germanophone (se qualifiant eux-mêmes de "schwabisch" plutôt qu'allemands), cela jusqu'à la chute du communisme et l'exil général en Allemagne.
Et aussi de Lorrains dans le Banat, soit à la fois des Lorrains germanophones (qui se disent parfois aujourd'hui d'origine "luxembourgeoise" pour mieux expliquer leurs origines, qui ne sont pas allemandes) et des Lorrains francophones, venus des autres contrées de la Lorraine. L'association des patronymes Rousseaux/Abraham, laisse beaucoup de possibilités dans les 4 départements lorrains (spécialement en 54 et 55) et fait penser qu'ils n'étaient pas germanophones (car ces patronymes y sont rares et leur association encore plus). On peut dire aussi qu'ils n'étaient pas juifs, malgré le patronyme Abraham, alors que les juifs représentaient une minorité notoire en Lorraine.

Il faut savoir que ces émigrés sont partis parce qu'attirés par des perspectives d'avantages promis, tels que des terres, des avantages fiscaux, etc.... Le plus souvent, ils sont partis en jeunes familles déjà constituées (cultivateurs notamment), regroupés dans des villages récupérés ou créés par leurs soins, des "colonies" donc, où ils continuaient à parler leur langue d'origine et à se marier entre eux, cela jusqu'au XXème siècle, comme à Charleville, Saint-Hubert et Solteur (en Serbie actuelle) qui avaient repris les noms de leurs villages d'origine (à l'est de Metz). Malheureusement, leur descendance n'étant pas enregistrée en France, leur ascendance se perd chez nous, et c'est tout votre problème.
Le cercle généalogique du pays de la Nied a recensé les émigrés au Banat dans un livret (épuisé mais prévu d'être réédité), toutefois, il ne vous serait pas d'un grand secours, car le Val-de-Nied est de base "germanophone". Donc, même si 35 à 40 % des patronymes y sont français, on 'y trouve pas (ou exceptionnellement) des Rousseaux ou des Abraham.
Je ne sais pas si ce travail a été fait dans d'autres contrées de la Lorraine où le phénomène migratoire vers le Banat ou vers la Transylvanie a été plus rare, sinon confidentiel. Peut-être trouverez-vous l'info auprès de la Société d'histoire et d'Archéologie de la Lorraine....http://shalmetz.canalblog.com/

Sinon, l'autre bonne piste peut consister à pointer par généanet les communes ou blocs de communes où les deux patronymes sont présents. Comme vous connaissez les prénoms des parents et la tranche d'âge qui a pu correspondre à leur mariage, voire à leur naissance à chacun, vous y arriverez avec un brin de patience. La découverte n'en sera que plus belle....

Antworten

Zurück zu „Roumanie“