Antworten

Compréhension de ce contrat de Marige

aurlaur
male
Beiträge: 15
Bonjour
Serait il possible de m'expliquer la signification de ce contrat de mariage passé à Buis les baronnies (26) en 1709.
Suis je bien sur le bon forum pour ce genre d'aide?

Voir fichier en pièce jointe
Merci de votre réponse
Dateianhänge
CMmariage Antoine Bordel Honorade André 1.jpg
CMmariage Antoine Bordel Honorade André 2.jpg
CMmariage Antoine Bordel Honorade André 3.jpg
CMmariage Antoine Bordel Honorade André 4.jpg
CMmariage Antoine Bordel Honorade André 5.jpg

jacquesciterne
jacquesciterne
Beiträge: 1260
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Bonjour,

Je ne suis pas sûr que vous vouliez une transcription de cet acte très lisible. Au cas où en voici le début :

Comme soit qu'à l'honneur et gloire de Dieu
et pour la multiplication de l'humain lignage
aye esté traité mariage par paroles de futurs

page 2

d'entre Anthoine BORDEL cardeur à laine du
Buix fils naturel et légitime de défuns Pierre
et Isabeau PHILIBERT vivans mariés de cette
ville diocèse de Vaison d'une part et honneste
Honorade ANDRé fille naturelle et légitime de
défuns Pierre et Honorade PELISIER vivans mariés
du lieu de Peirueys habitante depuis environ
trente ans en cette ville d'autre, Lesquelles
parties désirant l'accomplissement dudit mariage
ont voulu le rédiger en acte public ainsi
que s'ensuit et à ces fins pardevant le
no(tai)re Royal et ducal de la ville de Buix
soubz(signé) présant les tesmoins basnommés ce
trentième de juillet après midy mil sept cent
neuf se sont establis lesdits BORDEL en ANDRé futurs
expoux lesquels de leur gré (?) mutuelles et
réciproques stipulations et acceptations intervenues
de l'avis et assistance d'André BORDEL scavoir ledit
futur expoux d'André BORDEL son frère, de M(onsieu)r M(aitr)e
François LAUBERTIN ancien ad(voc)at et de M(aitr)e Joseph
Estienne DUBOIS procureur au baillage de cette ville
ses cousins et ladite ANDRé future espouse de
Sieur Claude FARENDE assesseur en l'échevinage de
cette ville son bon amy, ont promis de soy prandre
et espouser en face de nostre mère Ste église
catholique apostolique et romaine à la première
réquisition de l'une desdites parties et comme de

page 3

toute ancienne coustume on
constitue dot aux filles qu'ils se colloquent
en mariage pour en supporter plus facilement
les charges à cette cause s'est établie ladite Honorade
ANDRé future espouse laquelle de son gré s'est
constituée en dot et veschère et pour elle en
faveur de son futur expoux tous et un chacuns
ses biens présant et pas exprès la somme de
quatre cent livres qui se trouvent luy estre
deues par noble Gaspard Léonard de BOUVARD
seigneur de Roussieu habitans de cette ville
pour valeur si devant reçeue par ledit seigneur
de Roussieu ; pour l'exation de quoy fait
sondit futur expoux son vray maistre et procureur
irrevocable lequel pour la seurté de partie de
ladite somme a indiqué ledit seigneur de Roussieu
icy présant de payer aux héritiers de feu Me
Louis NOSTOULH vivant procureur au siège de cette
ville la somme de cent cinquante six livres
qui se trouve luy devoir pour prix de partie
de sa maison lequel seigneur de Roussieu
acceptant a promis de payer conformément
à ladit indication ladite somme de cent cinquante
six livres et tout présantement audit BORDEL
cette aux espèces dont il déclare estre contant
voyant moy no(tai)re et tesmoin celle de quarante
quatre livres dont quitte à toute exception

Page 4

contraire renonçant, et les deux cent livres
restantes de celle de quatre cent promet de
les payer dans six mois avec intérêts au demier
vingt à cousir de la célébration du présant
mariage etc

Ce qu'il faut comprendre par ailleurs.
L'épouse Honorade ANDRé se constitue une dot de 400 livres.
Cette somme de 400 livres lui est due par Gaspard Léonard de BOUVARD seigneur de Roussieu.
Celui-ci s'engage à payer les 400 livres au futur mari Antoine BORDEL de la façon suivante :
1° 156 livres à payer aux héritiers de feu Me Louis NOSTOULH pour rembourser une dette équivalente d'Antoine BORDEL (pour l'achat d'une maison)
2° 44 livres en espèces immédiatement
3° 200 livres payables dans six mois à condition que cette somme ne soit pas utilisé pour rembourser d'autres dettes dudit Antoine BORDEL
La future épouse se constitue aussi en augmentation de dot la somme de 100 livres et pour 50 livres de joyaux dont son futur mari en payera 36 livres
En cas de décès du futur époux avant Honorade ANDRé, l'époux lui laisse pour le restant de sa vie sa maison et de quoi l'entretenir, et au cas où elle ne s'entendrait pas avec ses héritiers, la jouissance d'une chambre contiguë à la maison et l'usufruit d'un pré et terre
Cordialement

Jacques

aurlaur
male
Beiträge: 15
Je vous remercie beaucoup pour votre aide qui m'a été trés précieuse
Bien Cordialement

Antworten

Zurück zu „Paléographie en français (lecture de textes anciens)“