Antworten

haplogroupe J2a1b

j2gasnier
j2gasnier
Beiträge: 13
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
https://gw.geneanet.org/j2gasnier_w?lang=fr&m=NOTES&nz=gasnier&pz=jerome

Dans ce lien, c'est le résultat en entier de mes études après avoir fait le test Big Y.

Conclusion :
le passé ne sera jamais aussi clair que de l'eau propre.

JG

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
j2gasnier hat geschrieben:
18 Juni 2021, 11:18
https://gw.geneanet.org/j2gasnier_w?lang=fr&m=NOTES&nz=gasnier&pz=jerome

Dans ce lien, c'est le résultat en entier de mes études après avoir fait le test Big Y.

Conclusion :
le passé ne sera jamais aussi clair que de l'eau propre.

JG
Re bonjour,

J'avais bien compris, et il y a pas mal de choses à revoir, ainsi que des approximations plus ou moins heureuses.

Par exemple: "Car les nobles et bourgeois n'épousaient que trop rarement les familles issus de paysans et journaliers." Il s'agit d'une généralité, qui me semble pour le moins mal étayée. Elle pourrait être vraie en certains lieux et à certaines époques. Mais elle est globalement fausse. Tout du moins, car les mariages entre nobles, bourgeois et paysans sont légion (et je parle de filiation légitimes, il faudrait aussi tenir compte des filiations naturelles). Vous ne trouverez pas la fille légitime d'un Comte épouser en 1500 un simple laboureur, d'accord. Mais des petits nobles, il y en avait, et même beaucoup. Et dans certaines provinces (les plus nombreuses), il n'y avait pas beaucoup de différence entre un petit noble et un gros paysan. Fort logiquement, ils se mariaient entre eux.

Vous liez l'arrivée de l'haplogroupe J2 en Europe de l'Ouest à la Néothilisation. Mais quelles preuves avez-vous? Ces populations étaient massivement G2a. Par ailleurs, il y a un gros turn over des haplogroupes Y, et on sait désormais qu'il y a eu des remplacements massifs à la fin du Néolithique (Culture de la Céramique Cordée, Culture Campaniforme). Donc, il n'y a aucun moyen d'affirmer qu'un haplogroupe inconnu dans ces groupes était déjà présent en Europe Occidentale depuis le Néolithique et y a survécu jusqu'à nos jours.

Par ailleurs, j'ai cru comprendre que vous pensez que J2a est arrivé en Europe par le Danube par la Steppe Pontique et viendrait de la Culture de Kura Araxes. Sauf que cette culture n'a pas de lien clair avec les Cultures au Nord du Caucase, et qu'elle n'a pas contribué génétiquement aux populations Yamnaya ou Cordées de la Steppe Pontique (pas de J2 à l'horizon, quasiment tous sont R1a ou R1b, avec quelques I2, même si on trouve des J et des Q dans certaines populations, mais très marginalement). Donc, il y a un problème. Elle s'est pas contre étendue en Anatolie.

Pour l'instant, on manque d'informations sur la génétique des populations de l'Age du Fer en Europe, mais il n'est pas très probable de voir de nombreux J2 dans les populations d'Hallstatt ou de La Tène.

Enfin, bon, comme je l'ai dit, il y a trop à dire. Mais sachez que 2014, c'est un peu vieux en Paléogénétique. L'article qui a révolutionné la compréhension des migrations anciennes c'est celui de Haak et al. en 2015, et depuis les publications se sont succédées, ce qui fait que l'on a changé assez radicalement de point de vue sur pas mal de points. La théorie d'une transmission démique de la Culture de Maykop aux Yamnaya est désormais abandonnée (pas d'apport génétique des Maykop ou Kura Araxes dans les populations des Steppes). Certains essayent encore de trouver un signal génétique faible, histoire de sauver une origine sud caucasienne des Indo-Européens, mais franchement, ça ne tient pas la route (plus on a d'articles sur le sujet, plus on constate qu'il y a des populations différentes, avec une vraie frontière sur le Caucase).

J'arrête là, c'est borderline pour un forum de généalogie génétique (déjà qu'il y en a qui se plaignent de ne rien comprendre).

Bien cordialement,

j2gasnier
j2gasnier
Beiträge: 13
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Tout de même, J2 est largement plus global que J2a1-Z7671...

jerome4
male
Beiträge: 7525
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
ffoucart hat geschrieben:
18 Juni 2021, 07:50
yorick88 hat geschrieben:
17 Juni 2021, 23:13
Bonjour à tous,

je me permets de relancer le sujet, je viens de voir que mon haplogroupe et J2, J-L26 plus exactement. Ce qui est étonnant dans la mesure où mes ancêtres du coté de mon grand-père paternel sont britanniques et scandinaves. Vous avez une idée de comment cet haplogroupe s'est retrouvé là ?

Merci à vous.

Yorick
Voyons voir, si Britannique cela implique:
- des ancêtres des 4 coins de l’Empire Romain;
- des ancêtres Français (Guillaume le Conquérant, Aliénor d’Aquitaine.,,),
- l’accueil de Huguenots,
Etc

A priori, J2 n’est pas présent chez les WHG en Europe Occidentale et chez les Fermiers du Néolithique. Les Campaniformes étaient massivement R1b, donc je pencherai pour une arrivée plus tardive. Mais entre les échanges commerciaux de l’Age du Bronze (donc humains), et tous les événements postérieurs (dont je n’ai cité qu’une partie), les possibilités sont nombreuses.

En gros, il s’agit d’un haplogroupe fréquent aujourd’hui au Moyen Orient, mais aussi en Italie, ou chez les Juifs. Et il y a plusieurs sous clades de L26 ramifiés. Donc, si vous voulez en savoir plus, il faudra aller plus loin.

Bien cordialement,
Non, J2 était présent chez les néolithiques en Europe (LBK en Autriche, en Hongrie), mais aussi chez quelques anciens du Bronze d'Europe Centrale (BR2 en Hongrie, 1 spécimen en Croatie, et beaucoup en Grèce).

Ne pas oublier qu'on a seulement que quelques dizaines d'anciens échantillons, qui ne sont pas forcément représentatifs (grandes zones non testés). Mais il en ressort que J2 est probablement originaire du Moyen-Orient ou d'Anatolie, et qu'il a été amené en Europe via la culture LBK d'Europe centrale.

Sa venue en Europe de l'Ouest à pu se faire dès le Néolithique ou à l'âge du bronze par l'intermédiaire des locuteurs indo-Européens qui étaient un mélange des Steppes et d'Europe de l'Est et Central.

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
jerome4 hat geschrieben:
18 Juni 2021, 18:03
Non, J2 était présent chez les néolithiques en Europe (LBK en Autriche, en Hongrie), mais aussi chez quelques anciens du Bronze d'Europe Centrale (BR2 en Hongrie, 1 spécimen en Croatie, et beaucoup en Grèce).

Ne pas oublier qu'on a seulement que quelques dizaines d'anciens échantillons, qui ne sont pas forcément représentatifs (grandes zones non testés). Mais il en ressort que J2 est probablement originaire du Moyen-Orient ou d'Anatolie, et qu'il a été amené en Europe via la culture LBK d'Europe centrale.

Sa venue en Europe de l'Ouest à pu se faire dès le Néolithique ou à l'âge du bronze par l'intermédiaire des locuteurs indo-Européens qui étaient un mélange des Steppes et d'Europe de l'Est et Central.
Bonjour Jérôme,

Tu postes l’article sur J2 chez les LBK, car je fais chou blanc (suis pas allé recherché partout non plus)? Du I1, du E et du G2, mais de J2.

Maintenant, relis-moi. Je parle d’Europe Occidentale au Néolithique. Donc ni de l’Europe Centrale ni de l’Est (et je n’oublie pas le J trouvé chez un EHG). Et j’ai bien évoqué une arrivée possible durant l’Age du Bronze.

Par ailleurs, je suis très dubitatif sur une arrivée avec les IE. En tout cas avec la première vague. Leur structure sociale était très axée sur la lignée masculine (patrilocalité, patrilinéarité). C’est ce que l’on remarque avec les études qui sont sorties depuis 2015. Les haplogroupes trop minoritaires disparaissent. Il y a plus de diversité en 4000 BC dans les Steppes qu’en 3000 ou 2500. Et pour le coup on a des centaines d’individus (voir des milliers en stock en attente de publication si on comprend les infos d’Harvard.). Il y aura des surprises, mais J2 diffusé par les Cordés ou les Yamnaya je n’y crois pas. On a R1a, R1b et I2. Et c’est tout pour l’instant. Sachant que seuls certains sous clades sont concernés par cette diffusion (évidemment pas R1b V88, mais quid de R1b V1636?).

Et le remplacement quasi-total des haplogroupes en Europe de l’Ouest par les Campaniformes et les Cordés laisse peu de chances d’y trouver J2 L26 et sous clades.

Certes, le replacement n’a probablement pas été total, mais il a été très très important. Pas les 100% trouvés par Olalde, mais entre 90% et 100% c’est probable.

Bien cordialement,

jerome4
male
Beiträge: 7525
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
J'ai oublié de donner le lien:
https://web.archive.org/web/20170822135052/http://www.ancestraljourneys.org/europeanneolithicdna.shtml

Il faut rechercher J2, en faisant attention à la colonne (Il y a aussi des J2 en haplogroupes MTDNA)

Il ne faut pas généraliser et penser que les haplogroupes matrilinéaires ne sont que locaux et qu'ils n'ont pas été apportés par les Campaniformes. Mon haplogroupe mtdna vient très probablement des Steppes.
On ne peut pas dire que ce soient les Cordés qui sont venus en Europe de l'Ouest. Je dirais plutôt leur descendants.
Ils ont eu le temps de se mélanger aux peuples autochtones d'Europe central ou d'Allemagne.
La plupart des néolithique européens qu'on a en nous, vient probablement majoritairement d'Europe Central et minoritairement d'Europe de l'Ouest.

En tout cas, je n'exclu pas une arrivée très ancienne des J2 en Europe de l'Ouest.
Actuellement, ils sont plus présents sur les bords de la Méditerranée, mais ils sont présent partout à plus de 2% de la population dans toute l'Europe.
C'est le signe d'une diffusion très ancienne...

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Bonjour,

bon en fait, je suis allé faire un tour sur un site que nous connaissons bien. D'où un petit récap de janvier 2020:
1. R19 Y-DNA: J2a-L26, mtDNA: U5b3a1. Neolithic, Ripabianca di Monterado, Italy, 5345-5221 BCE. Source: Antonio et al. 2019. Raw data check: https://docs.google.com/spreadsheets...Axo/edit#gid=0

2. I5068 Y-DNA: J2a-Z6048(xS15572), originally reported as J2, mtDNA: T2b23, LBK Austria, 5500-4775 BCE. Source: Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://anthrogenica.com/showthread....l=1#post354282

3. I5207 Y-DNA: J2a-Z6048(xFGC61600,S15572), originally reported as J2a, mtDNA: H67, LBK Austria, 5500-4500 BCE. Source: Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://anthrogenica.com/showthread....318#post354318

4. I5078 Y-DNA: J2a-Z6055>SK1363(xZ36827,Y14435), originally reported as J2a1, mtDNA: H10, Sopot MN, Croatia, 5000-4800 BCE/4692-4546 BCE. Sources: Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://anthrogenica.com/showthread....l=1#post359864

5. I1902/FEB3a Y-DNA: J2a-Z6055, originally reported as J2a, mtDNA: H44b, Lengyel LN, Hungary, 4800-4500 BCE. Source: Lipson et al. 2017. Raw data check: https://genetiker.wordpress.com/y-snp-calls-for-i1902/

6. I0070/Lasithi2 Y-DNA: J2a-M319*, originally reported as J2a-M319, mtDNA: H13a1a, Minoan Lasithi, Greece, 2400-1700 BCE/2000-1700 BCE. Sources: Lazaridis et al. 2017, Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://genetiker.wordpress.com/y-snp-calls-for-i0070/

7. I0073/Lasithi7 Y-DNA: J2a-M319*, originally repoted as J2a(xab1b2cehi), mtDNA: H1bm, Minoan Lasithi, Greece, 2400-1700 BCE/2000-1700 BCE. Sources: Lazaridis et al. 2017, Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://genetiker.wordpress.com/y-snp-calls-for-i0073/

8. I4331 Y-DNA: J2b-Z38240,FT92472(xZ38241,BY48225), originally reported as J2b2a-L283, mtDNA: I1a1, Croatia EMBA, 1700-1500 BCE/1631-1521 BCE. Sources: Mathieson et al. 2017, Mathieson et al. 2018. Raw data check: https://j2-m172.info/2018/02/y-snp-a...on-et-al-2018/

9. I9041/Galatas4 Y-DNA: J2a-L26(xM322,M92,M166,L210,M68,M339,P81,L24,L198), mtDNA: X2, Mycenaean Greece, 1700-1200 BCE. Source: Lazaridis et al. 2017. Raw data check: https://genetiker.wordpress.com/y-snp-calls-for-i9041/

10. I1504/BR2/HUNG381 Y-DNA: J2a-Y17946*, orginally reported as J2a1, mtDNA: K1a1a, Kyjatice Culture, Hungary LBA, 1270-1110 BCE. Sources: Gamba et al. 2014, Mathieson et al. 2017. Raw data check: https://www.yfull.com/tree/J-Y17946*/

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
jerome4 hat geschrieben:
19 Juni 2021, 05:08
On ne peut pas dire que ce soient les Cordés qui sont venus en Europe de l'Ouest. Je dirais plutôt leur descendants.
La Culture Cordée constitue un horizon archéologique, qui est présent en Europe de l'Ouest:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_de_la_c%C3%A9ramique_cord%C3%A9e#/media/Fichier:Map_Corded_Ware_culture-fr.svg

En tout cas jusqu'au Nord et à la Belgique. Un site à Deinze est par exemple attribué soit aux Cordés, soit aux Campaniformes anciens (et comme tu le sais, les Campaniformes sont issus d'un groupe de Cordés):
https://www.revue-archeologique-picardie.fr/bibliotheque/Crombe,%20Sergant%20et%20Lombaert%202011.pdf

Un article sur l'ethnogenèse des Campaniformes à partir des Cordés dans le Bassin Inférieur du Rhin:
https://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_2004_num_101_2_12987

Donc, les Cordés, stricto sensu, sont quand même bien attestés en Europe de l'Ouest.
jerome4 hat geschrieben:
19 Juni 2021, 05:08
Ils ont eu le temps de se mélanger aux peuples autochtones d'Europe central ou d'Allemagne.
Autochtones? Les Néolithiques étaient des autochtones? :lol:

De mémoire, l'expansion de l'haplogroupe I2 au Néolithique n'est pas vue comme une expansion des populations de l'Ouest vers l'Est?

Les Cordés sont le résultat d'un mélange entre Steppe et Néolithiques de la Plaine Nord Européenne (TRB, GAC). C'est déjà dans Haak et al 2015. Simplement, l'apport néolithique est quasiment exclusivement en ligne féminine. C'est clair avec les haplogroupes Y et Mt (tous les haplogroupes Y viennent des Steppes, mais il y a continuité partielle au niveau des haplogroupes Mt, avec un apport plus faible des Steppes). Je te rappelle que le calcul du biais homme/femme des migrants des Steppes a donné un rapport de 14 (14 hommes pour 1 femme) pour les Campaniformes de la Vallée de Lech (ce qui a conduit à une discussion véhémente sur ce point entre spécialistes).

Sinon, la persistance de groupes Néolithiques sur une certaine durée est attestée et les pratiques de l'exogamie féminine a entraîné des apports génétiques vers les Cordés et les Campaniformes (cf les articles sur la Vallée de Lech). Mais il y a un déséquilibre évident, puisque l'on constate une domination claire des haplogroupes Y venus des Steppes. On trouve des hommes Néolithiques assimilés, mais ils sont rares, et cela explique que la plupart des lignées masculines Néolithiques se sont éteintes. Comme on le voit dans la Péninsule Ibérique (les haplogroupes Néolithiques qui apparaissent après les Campaniformes appartiennent à des sous clades différents de ceux des Néolithiques Ibériques, donc résultent de migrations extra ibériques).
jerome4 hat geschrieben:
19 Juni 2021, 05:08
La plupart des néolithique européens qu'on a en nous, vient probablement majoritairement d'Europe Central et minoritairement d'Europe de l'Ouest.
Pour moi c'est plutôt l'inverse. C'était vrai pour les Cordés et les Campaniformes (plus ou moins pour eux), mais ces derniers se sont mélangés avec les Néolithiques locaux. En tout cas en France et plus encore en Europe du Sud (Péninsule Ibérique et Italie), où la persistance Néolithique est forte. C'est d'ailleurs probablement ce qui explique que les 23andme ou MyHeritage trouve de l'Ibère aux Français. Ensuite, cela dépend de la région Européenne dont l'on parle. La Scandinavie c'est particulier, en Grande Bretagne, l'apport Néolithique Britannique est extrêmement faible (entre 10 et 30%, puisqu'il semble que des Néolithiques aient pu persister à la marge), en Espagne, on sait qu'il susbiste une part importante de Néolithique....

Je pense que plus on s'éloigne de la Grande Plaine Nord Européenne, coeur de la Culture Cordée, plus les apports locaux sont importants.
jerome4 hat geschrieben:
19 Juni 2021, 05:08
En tout cas, je n'exclu pas une arrivée très ancienne des J2 en Europe de l'Ouest.
Actuellement, ils sont plus présents sur les bords de la Méditerranée, mais ils sont présent partout à plus de 2% de la population dans toute l'Europe.
C'est le signe d'une diffusion très ancienne...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Haplogroupes_Y-ADN_dans_les_populations_de_l%27Europe
Source: ..... Eupedia!! :lol:

Et par pays (on va prendre la même source)
https://www.eupedia.com/europe/european_y-dna_haplogroups.shtml

Manifestement, ce n'est pas le cas (on a des 0%)!

Sérieusement, la dernière étude sur les haplogroupes Y en Europe remonte à combien d'années? 15/20 ans? Avec des tests STRs et un échantillonnage restreint?

En Europe Occidentale, le remplacement des lignées masculines avec les Campaniformes a été quasiment total. Donc, même si on trouvait J2 en France à la période Néolithique (ce que je n'exclut pas totalement), il y a fort à parier qu'il appartiendrait à un sous clade éteint.

J2 est fréquent en Italie et dans les Balkans. Or, l'Empire Romain a pénétré très avant en Europe Occidentale, et son apport génétique me semble sous-estimé. Je pense qu'il y a eu un shift assez marqué sous l'Empire d'où l'arrivée de nouvelles lignées génétiques.

Evidemment, sans compter les routes commerciales entre Méditerranée et Baltique dès le Néolithique à l'Age du Bronze.

Mais je vois mal les lignées J2 modernes issues de Néolithiques de l'Europe de l'Ouest. A mon sens, il faut plutôt regarder vers une arrivée plus tardive. Le TMRCA devrait pouvoir dire ce qu'il en est.

Bien cordialement,

jerome4
male
Beiträge: 7525
Stammbaum: Nicht grafisch Ansicht
Den Stammbaum ansehen
ffoucart hat geschrieben:
19 Juni 2021, 10:14
Le TMRCA devrait pouvoir dire ce qu'il en est.

Il est de tout façon supérieur à 16 000 ans pour la Grande-Bertagne sur Yfull.
Les Britanniques descendent de tous les sous Clades de J2.

Donc, ce n'est clairement pas un effet fondateur comme R1b.

J2 est présent dans tous les pays d'Europe (les données d'Eupedia ne sont pas toutes très fiables avec des fois très peu d'échantillons).

Sinon, tu crois que les campaniformes n'étaient pas mélangés avec des Néolithiques européens?
Ou c'est juste pour me contredire?
Ce que j'essaie de dire c'est que les européens du Nord-ouest (soyons précis) ont plus de néolithique d'Europe central et de l'est, que des néolithiques d'Europe de l'Ouest. Les campaniformes ont quasiment tout remplacer dans les Îles Britaniques.
Un peu moins en France du Nord.
Même les Italiens en ont plus, mais ils ont connus aussi d'autres migrations du Moyen-Orient très importantes.

Seuls les Ibériques, avec la France du Sud-Ouest et les Basques ont probablement plus d'Europe de l'Ouest.

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
jerome4 hat geschrieben:
19 Juni 2021, 11:41
ffoucart hat geschrieben:
19 Juni 2021, 10:14
Le TMRCA devrait pouvoir dire ce qu'il en est.

Il est de tout façon supérieur à 16 000 ans pour la Grande-Bertagne sur Yfull.
Les Britanniques descendent de tous les sous Clades de J2.

Donc, ce n'est clairement pas un effet fondateur comme R1b.

J2 est présent dans tous les pays d'Europe (les données d'Eupedia ne sont pas toutes très fiables avec des fois très peu d'échantillons).
Évidemment qu’Eupedia n’est pas fiable! Mais c’est la source de la page Wikipedia! :lol:


J2 n’est pas originaire de GB, donc c’est forcément le résultat de migrations de la zone d’origine. Et sauf si tu trouves des échantillons J2 chez des WHG, c’est forcément au mieux au Neolithique. Et on n’a pas de J2 dans les échantillons hors Méditerranée et proche des Balkans. Je vais regarder plus attentivement les sous clades de J2 mais il me semble qu’il y en a beaucoup au Moyen Orient et qu’on ne trouve pas en Europe. YFull est aussi très tributaire de ceux qui transmettent leurs résultats, et des infos qu’ils donnent. Donc, qu’on trouve une grande diversité en GB compte tenue de son histoire et une distribution moderne ne m’a jamais semblé fiable.

Pas d’effet fondateur pour R1b, qui est plutôt un haplogroupe WHG. Mais un effet fondateur pour p312. Et beaucoup de sous clades de R1b ont disparu. Mais je ne vois pas bien le rapport. Une diffusion n’implique pas nécessairement un effet fondateur, si?

Pour le reste, je pense que tu m’as mal lu car je ne vois pas bien en quoi nous sommes d’avis contraires? En gros, dans la France du Sud (on va dire la Loire comme limite), la persistance Neolithique me semble assez importante. Donc, c’est un peu plus que la France du Sud Ouest. Mais en gros nous sommes d’accord. ;)
J’ai toujours indiqué « Europe de l’Ouest », donc Benelux, France,GB et Péninsule Ibérique....

(Et franchement, tu as tort de te sentir visé.)

yorick88
male
Beiträge: 9
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Bonjour, vos échanges sont vraiment super intéressants. Avez vous des sources à conseiller pour en apprendre d'avantage ?

Concernant mon haplogroupe J-Y14434 j'ai trouvé ce site http://scaledinnovation.com/gg/snpTracker.html qui m'a donné ce résultat sur la carte :

Bild.



J'ai vue aussi que les comtes de Eglinton, une famille noble écossaise, descendante de Hugh Montgomerie étaient du même haplogroupe. Vous pensez que je peux en apprendre d'avantage si je prend un panneau d'haplogroupe sur ce site https://www.yseq.net/index.php?cPath=27&osCsid=5017c0a880564566ccf5f24c62855409 ? Ou alors il faut faire une analyse plus complète ?

Merci à vous

Yorick
Dateianhänge
téléchargement.png

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Bonjour,

Je ne suis vraiment pas fan de SNPtracker. J’ai essayé avec mon haplogroupe (assez courant: R1b L21 et avec DF13). Et je ne suis pas d’accord avec leurs résultats. La route proposée (dans les deux cas) est fausse.

Sinon, si votre haplogroupe vous intéresse vraiment, il faut faire un test complet. Un peu onéreux, mais vous aurez aussi vos SNPs privés. Et puis en transmettant à YFull cela permet de faire avancer la connaissance.

Bien cordialement,

yorick88
male
Beiträge: 9
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
ffoucart hat geschrieben:
19 Juni 2021, 14:03
Bonjour,

Je ne suis vraiment pas fan de SNPtracker. J’ai essayé avec mon haplogroupe (assez courant: R1b L21 et avec DF13). Et je ne suis pas d’accord avec leurs résultats. La route proposée (dans les deux cas) est fausse.

Sinon, si votre haplogroupe vous intéresse vraiment, il faut faire un test complet. Un peu onéreux, mais vous aurez aussi vos SNPs privés. Et puis en transmettant à YFull cela permet de faire avancer la connaissance.

Bien cordialement,
D'accord merci pour votre retour.

Cordialement

Yorick

ffoucart
male
Beiträge: 842
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
Bonjour,

J’explicite un peu ma réponse:
- R est attesté en Sibérie il y a plus de 20000 ans (Mal’ta-Buret’)
- R1b à été trouvé chez les WHG (dont un individu de Villabruna il y a 12000 ans)
- R1b L23 est frequent dans les populations de la Steppe Pontique (Ukraine/Russie),
- R1b L51 n’a pas encore été trouvé, mais P312 et U106 se retrouve en Europe Occidentale dans les populations dérivées des Cordés (Campaniformes notamment), alors que les Yamnaya, présents en Hongrie et dans les Balkans, étaient R1b Z2103 et I2,
- R1b L21 arrive dans les Îles Britaniques déjà avec le sous clade DF13, qui a donc plutôt une origine continentale.

Ce qui donne une route Sibérie>Ukraine>Pologne/Pays Baltes>Nord de l’Allemagne/Pays Bas

SNPtracker propose Iran>Caucase>Ukraine>Hongrie>Bulgarie/Allemagne/Pays Bas/GB

Bien cordialement,
Zuletzt geändert von ffoucart am 20 Juni 2021, 14:35, insgesamt 1-mal geändert.

yorick88
male
Beiträge: 9
Stammbaum: Grafische Ansicht
Den Stammbaum ansehen
ffoucart hat geschrieben:
20 Juni 2021, 11:43
Bonjour,

J’explicite un peu ma réponse:
- R est attesté en Sibérie il y a plus de 20000 ans (Mal’ta-Buret’)
- R1b à été trouvé chez les WHG (dont un individu de Villabruna il y a 12000 ans,
- R1b L23 est frequent dans les populations de laSteppe Pontique (Ukraine/Russie),
- R1b L51 n’a pas encore était trouvé, mais P312 et U106 se retrouve en Europe Occidentale dans les populations dérivées des Cordés (Campaniformes notamment), alors que les Yamnaya, présents en Hongrie et dans les Balkans, étaient R1b Z2103 et I2,
- R1b L21 arrive dans les Îles Britaniques déjà avec le sous clade DF13, qui a donc plutôt une origine continentale.

Ce qui donne une route Sibérie>Ukraine>Pologne/Pays Baltes>Nord de l’Allemagne/Pays Bas

SNPtracker propose Iran>Caucase>Ukraine>Hongrie>Bulgarie/Allemagne/Pays Bas/GB

Bien cordialement,
Bonjour,

ah oui effectivement ya une marge... Avez vous des références à me proposer pour que je puisse faire des recherches ?

Antworten

Zurück zu „Généalogie génétique“